D'Fish le Blog

David Pierron et les poissons


Poster un commentaire

Début de saison up-gradé !

Tempête de ciel bleu, températures estivales et précipitations inexistantes : on aurait pu croire en un début de saison catastrophique pour la truite. Et bien non, au contraire !

2014-04-03 13.35.42

Certes sur vos rivières vosgiennes, ce ne sont pas des cartons à trois chiffres comme on peut en faire parfois lors de printemps plus pluvieux, mais pour tant soit peu qu’on soit au bord de l’eau aux bonnes heures, il y a de belles rencontres à faire.

2014-04-03 15.27.52

Les beaux poissons sont de sorties, et à certains moments on se demande s’il y a des poissons de moins de 30 dans les rivières.

Pour autant, depuis début mars le cru 2014 se caractérise par la fugacité des touches des truites, et les décrochages à répétition. Au poisson nageur, pour améliorer mon rendement, j’ai remplacé les triples d’origine des Gamera 50 SP par des triples en n°12. Ça s’est avéré payant !

IMGP2033

Inspiré par l’armement utilisé pour la truite de mer par Gaël, dernièrement j’ai essayé avec un triple ventral et un hameçon simple en queue : 3 touches, 3 poissons piqués par la queue, 0 décrochage. A faire à suivre !

2014-04-13 22.16

Quand les truites ne voulaient pas de vibration, j’ai pêché un peu au toc pour le plaisir. Et quel plaisir ! Pêcher les grosses veines d’eau, lentement, méticuleusement, voir le rigoletto marquer un bref arrêt, ferrer et se retrouver attelé à un « bloc », ça fait vite oublier que c’est la première touche de l’après-midi.

IMGP2080

L’eau se réchauffe. L’activité gagne la rivière chaque jour un peu plus. Les prochaines semaines s’annoncent excellentes. J’adore le printemps !

Publicités


Poster un commentaire

Les Eaux Bleues – 8 et 9/02 – le montage de mouches

Que faire en février quand on est pêcheur ? Si le temps le permet, il y a bien quelques plans d’eau privés et autres réservoirs à pêcher, mais s’il fait froid c’est rappé !

Personnellement, en février, il est plutôt rare que j’aille au bord de l’eau. Pour autant, je me réjouis de ce mois de trêve où j’occupe la plupart de mon temps libre à préparer la saison à venir.

Plus que n’importe quel autre mois de l’année, je passe ainsi beaucoup de temps devant l’étau à reconstituer mes stocks personnels comme ceux des modèles en vente sur http://www.masterflies.com/

La cul de canard oreille de lièvre et tag orange, un modèles passe partout qui m'accompagne toujours

La cul de canard oreille de lièvre et tag orange, un modèles passe partout qui m’accompagne toujours

Devant l’étau, à monter des chiros, je m’imagine déjà la touche d’un corégone à travers frémissement de la pointe de mon canin. Quand c’est au tour des petits sedges en poils creux, je repense aux truites de la Bruche, aux coups du soir plongé à mi-cuisse dans une eau chahutée. Autant de mouches et autant de souvenirs et d’espoirs… qui m’ont inspirés ce sujet sur le montage de mouches pour les Eaux Bleues :

http://www.francebleu.fr/loisirs-programme-tv-chasse-peche/montage/les-eaux-bleues/les-eaux-bleues-avec-david-pierron-le-montage-des-mouches/

Une imitation réaliste de grande perle réalisée pour l'exposition permanente du CPIE de Suisse normande

Une imitation réaliste de grande perle réalisée pour l’exposition permanente du CPIE de Suisse normande

Et si vous désirez plus de renseignements ou encore une initiation personnalisée, contactez-moi via le formulaire de contact D’Fish