D'Fish le Blog

David Pierron et les poissons


Poster un commentaire

Animation Gunki – Pezon et Michel à Héricourt Pêche les 22 et 23/02

Ce week end je vous présenterez toutes les nouveautés Pezon et Michel et Gunki à l’occasion du 28ème salon de la pêche organisé par le magasin Héricourt Pêche (70).

PECHE_TRACT.indd

data=VLHX1wd2Cgu8wR6jwyh-km8JBWAkEzU4,aSwEFqUbyhwfRExp3Z7O8lw6QBRAJA3q8Iabhr88bAvEsMhvRpoYXXf32hF_Hla2yGusi4aOzq9m36bPk2jiLRY8HlSrs_4oxifc7loag-kq-CORnbzPSOYJVo3k2Q5tfMGxACj95NKN93JbVOlNznDPB_tEbY_f7DCP9zF7pMiYp7cK-q

Publicités


Poster un commentaire

Les Eaux Bleues – 15 et 16/02 – Eaux libres ou eaux closes ?

Mon quotidien me le rappelle : les pêcheurs méconnaissent la réglementation de la pêche en France. Et ceci aucune couche de la population française de pêcheurs n’y échappe, même dans les hautes sphères. C’est pourquoi, régulièrement, au cours de l’année, je souhaite proposer aux auditeurs de France Bleu Alsace – et aux lecteurs de mon blog – d’éclaircir la loi pêche point par point.

Pour commencer, voyons où ne  s’applique pas la loi pêche, dans les eaux closes et où elle s’applique, les eaux libres au statut de domaine public ou alors de domaine privé.

téléchargement (18)

Retrouvez en détail les chapitres du Code de l’Environnement définissant l’exercice de la pêche en France sur Legifrance


4 Commentaires

Truite au Poisson nageur : Généralités et matériel

Encore peu répandue il y a quelques années, la pêche de la truite aux poissons nageurs a la faveur de plus en plus de traqueurs de salmonidés. Personnellement, je suis vraiment fan de cette pêche, notamment en début de saison. Mais contrairement à beaucoup de pêcheurs qui utilisent les poissons nageurs comme les cuillères, dès le début de saison, en pêchant vers l’amont, jusqu’en mai pour ma part c’est aval que ça se passe.

2012-04-10 10.21.28

Généralités

Habituellement, je pêche la truite au poisson nageur en petite à moyenne rivière (5 à 20 m de largeur). Contrairement aux grandes rivières, les postes sont étroits, et souvent marqués. Précision et contrôle de la dérive sont les points clé du succès. La précision s’acquière en pratiquant. Le contrôle de la dérive, en revanche, demande moins d’expérience que d’observation, de méthode et de concentration. Concrètement, le jeu consiste à faire varier d’une part la densité et la bavette des poissons nageurs, et d’autres parts les angles d’attaque des postes en fonction de leur physionomie, pour trouver la combinaison gagnante aux yeux des truites. Dans le même esprit que la pêche à la mouche en noyée ou au streamer, il est souvent nécessaire d’utiliser la traction du courant sur la ligne pour conduire le leurre.

Une canne longue pour rester en retrait et conduire  une ligne fluo bien visible

Une canne longue pour rester en retrait et conduire une ligne fluo bien visible

Matériel

Vous l’aurez compris, cette approche aval est bien différente de la technique traditionnelle de pêche au lancer. C’est pourquoi, le matériel que j’utilise spécifiquement en début de saison est aussi assez différent de mon équipement estival.

Il y a des conditions, où, sans canne longue, ça devient impossible

Il y a des conditions où, sans canne longue, ça devient impossible

La canne, tout d’abord, est plutôt longue : de 2.10m à 3 m afin de conduire au mieux la dérive de leurre et le placement de la bannière. Par le passé, j’utilisais des cannes à vairon manié. Mais elles avaient pour la plupart l’inconvénient d’avoir un scion trop raide. Une bonne canne  à PN, à mon goût, doit avoir une action de pointe suffisamment marquée pour se mettre en charge avec un leurre de 2 à 7 gr lors d’un lancer sous la main. Son action doit également être progressive pour encaisser les attaques  des farios, mais pas trop sans quoi les ferrages deviendraient inopérants.  Autant dire qu’il y a assez peu de cannes sur le marché français qui soient réellement adaptés à cette pêche aval. Chez Pezon et Michel, j’ai longtemps utilisé la Silver Generation Minnow 300, puis la Specialist Source Trout Spin 240. Cette année, avec la sortie de la Redoutable Flow 260, j’ai trouvé une canne qui réponde en tous points au cahier des charges.

téléchargement (18)

Autre particularité, qui pourrait paraitre « as been » aux yeux de certains : l’utilisation du fil fluo ! Vous le comprendrez lors des prochains articles où je détaillerai quelques approches, la visualisation de la bannière est cruciale dans l’action de pêche. J’utilise depuis des années le fil Eaux vives Color Line Yellow en 18.5 et 20/100. Bien visible, sans trop de mémoire ni d’élasticité : il fait le job, et bien. En revanche, j’intercale toujours une pointe en fluorocarbone de 1 à 1.5 m entre le corps de ligne et le leurre. Outre la discrétion qui est de mise, plus dur que le nylon le fluoro Ice Pezon et Michel résiste mieux en contact des pierres et des branches qu’il rencontre sur son passage. Et puis, le point de contraste à la jonction m’offre une précision supplémentaire dans la visualisation de la trajectoire de mon poisson-nageur.

images (9)téléchargement (26)

Voilà pour le matériel. Quant aux leurres et aux trajectoires, ça sera pour la suite.


Poster un commentaire

Les Eaux Bleues – 8 et 9/02 – le montage de mouches

Que faire en février quand on est pêcheur ? Si le temps le permet, il y a bien quelques plans d’eau privés et autres réservoirs à pêcher, mais s’il fait froid c’est rappé !

Personnellement, en février, il est plutôt rare que j’aille au bord de l’eau. Pour autant, je me réjouis de ce mois de trêve où j’occupe la plupart de mon temps libre à préparer la saison à venir.

Plus que n’importe quel autre mois de l’année, je passe ainsi beaucoup de temps devant l’étau à reconstituer mes stocks personnels comme ceux des modèles en vente sur http://www.masterflies.com/

La cul de canard oreille de lièvre et tag orange, un modèles passe partout qui m'accompagne toujours

La cul de canard oreille de lièvre et tag orange, un modèles passe partout qui m’accompagne toujours

Devant l’étau, à monter des chiros, je m’imagine déjà la touche d’un corégone à travers frémissement de la pointe de mon canin. Quand c’est au tour des petits sedges en poils creux, je repense aux truites de la Bruche, aux coups du soir plongé à mi-cuisse dans une eau chahutée. Autant de mouches et autant de souvenirs et d’espoirs… qui m’ont inspirés ce sujet sur le montage de mouches pour les Eaux Bleues :

http://www.francebleu.fr/loisirs-programme-tv-chasse-peche/montage/les-eaux-bleues/les-eaux-bleues-avec-david-pierron-le-montage-des-mouches/

Une imitation réaliste de grande perle réalisée pour l'exposition permanente du CPIE de Suisse normande

Une imitation réaliste de grande perle réalisée pour l’exposition permanente du CPIE de Suisse normande

Et si vous désirez plus de renseignements ou encore une initiation personnalisée, contactez-moi via le formulaire de contact D’Fish

 


Poster un commentaire

Catalogue Pezon et Michel 2014

En 2014, le catalogue Pezon et Michel nous réserve encore plein de nouveautés : les cannes Shigeki pour les pêches tactiles de la truite et des percidés, les cannes Flow pour la truite au lancer, les bigbaits Itoka 210S, les Grubby shad ou la gamme Silent de poissons nageurs Gunki…et j’en oublie. Ce n’est pas grave, j’aurai l’occasion de vous reparler de mes coups de cœur. Et pour l’instant, je vous laisse vous plonger dans le catalogue.

2014_PEZON_FR-1

http://http://asp.zone-secure.net/v2/indexPop.jsp?id=383/452/40970&lng=fr

C’est en 2007 que Jérôme Riffaud, le chef produit de la marque, m’a proposé d’intégrer l’équipe Pezon et Michel. A l’époque, j’avais d’autres opportunités. Je n’ai pourtant pas hésité. Ailleurs, il y avait du beau matériel, certes, mais je n’avais pas retrouvé cet esprit que Jérôme souhaitait donner à cette marque (re)naissante : « Evolution by design ! », avoir un vrai travail d’équipe pour créer des produits adaptés à l’évolution de la pêche.  Se plaçant dans le moyen de gamme, Pezon et Michel propose du matériel adapté à chaque technique, de bonne qualité et à prix accessible. Soucieux de contribuer à vulgariser la pêche, je trouve également cohérent de promouvoir des produits  que chacun peut acheter.  Voici pourquoi, j’ai répondu favorablement à l’« Invitation » tendue par Pezon et Michel et que je suis fier de porter les couleurs de cette marque.


Poster un commentaire

Ce week end, retrouvez-moi au salon de Colmar

A l’initiative de la Fédération de pêche du Haut-Rhin, le première salon de la pêche en centre Alsace se déroulera samedi 8 et dimanche 9 février prochain au parc Expo de Colmar.

940830_10201285553408572_1776979921_n

Durant ces 2 jours vous pourrez retrouver  des exposants carnassiers (Pezon et Michel, Ultimate Fishing, Sakura), carpe (Starbaits, Korda), coup (Sensas) et mouche (Sage, Petit Jean, Field&Fish, Mouche de Glère…). Vous retrouverez également des guides de pêche, parcours, du nautisme.

Vous pourrez me retrouver tout au long du week-end à l’Atelier pêche mis en place par les fédérations alsaciennes pour l’occasion. Tout le week-end nous proposerons aux débutants petits et grands d’acquérir des tours de main, de tester leur agilité au lancer ou encore de découvrir la customisation de leurres, avec Nicolas Dupuis en guest star. Voici le programme :

animations atelier final

Et parce que je n’en ai jamais assez de parler pêche, pendant mes pauses, vous pourrez me retrouver sur le bassin central pour des démonstrations autour de deux thématiques :

– La pêche du brochet avec les leurres de la gamme Pike Addict

– La pêche de l’aspe aux leurres de surface

Alors, à ce week-end !


1 commentaire

De bonnes vibrations sur France Bleu Alsace

téléchargement (9)

J’avais les yeux rivés sur mon étau, quand en relevant les yeux à l’approche d’un visiteur, un micro surgit à moi. « Bonjour. Qu’est-ce que vous faites ? » Demande une jeune journaliste. « Bonjour. Je suis en train de réaliser une mouche artificielle, un spent plus précisément. A l’aide d’un fil, je fixe sur un hameçon des plumes et d’autres matériaux pour suggérer la silhouette d’un insecte. Là, il s’agit d’une éphémère morte qui dérive les ailes à plat sur l’eau. » : Ont été les premiers mots sur les ondes. Nous étions en septembre 2004, lors d’un événement touristique en Alsace du Nord. La journaliste était Sophie Martin de France Bleu Alsace. A l’époque, tous les après-midi, Sophie ponctuait les programmes d’interventions en direct au cœur de l’Alsace.

Ainsi, le premier mardi de chaque mois, pendant 2 ans, nous sommes partis pêcher en direct. Sans l’image, il fallait trouver les mots justes  pour retranscrire sur les ondes les émotions ce que nous vivions. Mais apparemment ça marchait plutôt bien. Je me rappelle en particulier d’une partie de pêche à l’ombre en automne sur une Bruche gonflée par la pluie. Notre journaliste, toute menue, peinait à tenir en waders face au courant, ce qui faisait mourir de rire l’animateur en studio. Il y avait un joli soleil, des mouches et des gobages.  En direct à la radio, une fois stabilisée, Sophie commentait les dérives de nos mouches, les gobages et les captures. Un grand moment de radio !

Une des nombreuses coulées à ombre de la Bruche

Une des nombreuses coulées à ombre de la Bruche

A la rentrée 2006, on m’a proposé un rendez-vous hebdomadaire. Une superbe opportunité de vulgariser la pêche à grande échelle s’offrait à moi. Vous imaginez : 170 000 auditeurs ! Technique du moment, choix du matériel, événements, réglementation, ou encore comportement des poissons, écologie aquatique : les thèmes sont vastes. Chaque semaine, j’y choisis un sujet que je développe en ayant le souci de le rendre enrichissant pour les néophytes, comme les passionnés.  Ça demande d’être précis, concis, tout en véhiculant des émotions pour rester attrayant. C’est pourquoi ma préparation se limite à quelques idées phares livrées sur un papier. On en discute 2 minutes avec Pierre Nuss, l’animateur (vedette) des matinales du week-end. Et pour le reste, c’est la passion qui parle…

Cet automne, l’activité plus que réduite des brochets de Plobsheim m’a inspirée un sujet sur le comportement des poissons face à la pression de pêche. Je vous propose de le retrouver ci-dessous :

Les poissons apprennent 1/2

Les poissons apprennent 2/2

D’Fish, on air !